52 emplois menacés par la fermeture de deux sites de Cegelec dans les Hautes-Pyrénées

Vie des sociétés | 20.02.15
Partager sur :
52 emplois menacés par la fermeture de deux sites de Cegelec dans les Hautes-Pyrénées - Batiweb
Une cinquantaine de salarié de Cegelec (Vinci) se sont rendus au siège régional du groupe vendredi à Pau pour soutenir leurs représentants syndicaux, réunis avec la direction pour discuter de la fermeture de deux sites dans les Hautes-Pyrénées et la suppression de 52 postes. Les deux sites sont spécialisés dans la production d'équipements destinés au transport ferroviaire. Le point sur l'avancée des discussions.

Les trois délégués syndicaux du groupe (CGT, CFDT et CGC) ont rencontré ce vendredi le président de Cegelec-Pau, François Aries, et la directrice des ressources humaines, Christelle Duterne. Au programme des discussions, l'avenir des 52 emplois menacés par la fermeture , annoncée la semaine dernière en Comité d'entreprise extraordinaire, des sites de Soues et Bastillac spécialisés dans la production d'équipements destinés au transport ferroviaire.

« Nous avons souhaité recadrer la débat sur la sauvegarde de l'emploi et nous assurer que le groupe faisait tout ce qu'il faut pour sauvegarder les 52 emplois et trouver un repreneur », a indiqué Guillaume Front, délégué syndical de la CGT, à l'issue de la réunion.

« C'était la toute première réunion. On est encore très loin de parler du PSE (Plan de sauvegarde de l'emploi) », a-t-il ajouté. Les 52 salariés s'étaient mis en grève mardi après-midi pour protester contre la fermeture des deux sites, Ils ont fait le déplacement à Pau vendredi « pour soutenir leurs représentants ».

La direction régionale de Cegelec n'était pas immédiatement joignable pour commenter la rencontre.

A Paris, cette semaine, une porte-parole de Vinci avait indiqué à une journaliste de l'AFP qu' « un plan de sauvegarde de l'emploi avait été présenté aux représentants des 52 collaborateurs des sites de Tarbes et Soues vendredi dernier (le 13 février) ».

Présent dans une trentaine de pays, Cegelec emploie 2 200 personnes. Le site de Soues, spécialisé dans la chaudronnerie, emploie 33 personnes et l'atelier de câblage de Bastillac, sur la commune de Tarbes, 19 personnes. Un plan de production partielle avait été mis en oeuvre en décembre 2014 en raison « d'une baisse d'activité », avait aussi précisé la porte-parole.

C.T (avec AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
Préparation des supports : Monobrosse "Quattro Boost" - Batiweb

La monobrosse est spécialement recommandée pour des travaux conséquents en matière de préparation...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...


Porte étanche Acquastop Integra Swing - Batiweb

La Porte étanche Acquastop Integra Swing est légère et étanche dès la fermeture...

Dossiers partenaires
Powerdeck+, un isolant thermique performant pour les toits-terrasses - Batiweb

Fabriqué à Bourges, au cœur de la France, Powerdeck+ est le panneau thermique support d’étanchéité qui combine légèreté …


Presto Linea : 7 nouvelles finitions pour vos designs d’intérieur - Batiweb

Ce robinet de lavabo à déclenchement automatique tout intégré est l'un de nos produits phare de cette année. Son design …


Poignée de fenêtre SecuForte®, un nouveau geste pour plus de sécurité ! - Batiweb

Avec la poignée de fenêtre de sécurité SecuForte®, HOPPE propose une solution qui vient contrer les nouvelles métho…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb