Fermer

+9 % pour le marché des volets en 2021

Comme chaque année, TBC Innovations publie son étude sur le marché des volets en France. En 2021, le nombre de volets installés a bondi de 9 %, après une baisse de 5 % en 2020. Un rebond qui s’explique notamment par la reprise dans la construction neuve et le dynamisme de la rénovation, mais qui pourrait ne pas durer…
Publié le 14 septembre 2022

Partager : 

+9 % pour le marché des volets en 2021 - Batiweb

Selon la dernière étude TBC Innovations, le marché des volets a connu – comme le marché des fenêtres – un regain de dynamisme en 2021, augmentant de 9 % en volume.

En 2020, le marché des volets avait connu une baisse de 5 %, et le nombre de volets installés était passé sous la barre de 6 millions d’unités, notamment en raison d’une baisse des mises en chantier de logements neufs.

L’année passée, la reprise des chantiers dans le neuf a permis un effet de rattrapage. TBC Innovations note ainsi des prises de commandes « historiques », en neuf comme en rénovation.

Évolution du nombre de volets posés de 2013 à 2021. Source : TBC Innovations

Dans le détail, les volets roulants ont conservé leur prédominance. Particulièrement appréciés pour le confort et la sécurité, ils représentent 75 % des volets installés en 2021, soit environ 4,6 millions d’unités, suivis par les volets battants et coulissants (21 %).

Part des volets installés en 2021. Source : TBC Innovations

L’essor des volets motorisés se poursuit également. Ces derniers représentent désormais 59 % des volets installés. La smart home gagne également du terrain, puisque 49 % des installateurs de volet ont déclaré avoir posé ce type de système en 2021, contre seulement 29 % en 2017.

Dans le segment rénovation, les ventes s’expliquent notamment par des records de transactions dans l’immobilier ancien (avec plus d’1,2 millions de ventes en 2021 selon les Notaires de France), le taux de TVA réduit à 5,5 % ainsi que l’appétence des Français pour les travaux de rénovation.

 

Un regain de dynamisme menacé par l’inflation

 

Malgré cette reprise dans le neuf, le rapport souligne que de nombreux chantiers sont actuellement retardés en raison des pénuries de matériaux et hausses de prix.

« Le contexte inflationniste sur les matériaux et les énergies, les difficultés d’approvisionnement, ainsi que les décalages de certains chantiers, ralentissent la croissance de l’activité. L’activité sur le marché des volets reste soutenue en 2022, mais le taux de croissance du marché serait plus limité à la fin de l’année, en particulier par rapport à une année 2021 si exceptionnelle », prévoit le spécialiste.

De fait, TBC Innovations se montre plus pessimiste pour l’année 2022 face à ce contexte marqué par l’inflation.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.