A Caen, l'entreprise de Bâtiment Lainé toujours occupée après sa liquidation

Vie des sociétés | 05.12.14
Partager sur :
A Caen, l'entreprise de Bâtiment Lainé toujours occupée après sa liquidation - Batiweb
L'entreprise de bâtiment Lainé à Caen, spécialiste des peintures et des revêtements de sol, est occupée jour et nuit, depuis sa liquidation le 29 octobre dernier, par ses salariés. L'entreprise qui compte 84 salariés fait l'objet d'une enquête pour malversation. Les employés n'attendent pas de repreneurs.

Les salariés de l'entreprise de peinture Lainé à Caen ont décidé de se faire entendre, depuis la liquidation de leur l'entreprise le 29 octobre dernier.

« Nous occupons jour et nuit les locaux afin d'éviter le pillage de l'entreprise par son patron au bénéfice d'une autre de ses entreprises, et en attendant d'éventuelles perquisitions de la justice après l'ouverture d'une enquête pour malversation », a indiqué Alvin Bacon, adhérent CGT et représentant du personnel dans cette entreprise de Cormelles-le-Royal, qui comptait selon lui 84 salariés le jour de la liquidation.

Interrogé par l'AFP, le parquet de Caen a confirmé l'ouverture d'une enquête préliminaire. La moitié des salariés participent au mouvement et se relaient pour occuper les locaux depuis cinq semaines, a expliqué Thierry Barraux, un autre représentant des salariés.

Les Jeannette pour modèle

Sur la porte d'entrée, les occupants ont affiché la copie d'un courrier signé du secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, félicitant la vingtaine d'ex-salariés de la biscuiterie Jeannette qui ont trouvé un repreneur près d'un an après la liquidation de leur entreprise et après neuf mois d'occupation de leur ancienne usine à Caen, a constaté une journaliste de l'AFP.

« Votre victoire est un encouragement (...) par exemple pour les salariés de l'entreprise Lainé », a écrit M. Lepaon, originaire de la région, aux Jeannette. « Comme les Jeannette, on veut ouvrir les yeux aux gens dans un secteur où, en ce qui nous concerne, le bâtiment, on a l'habitude de se taire », explique M. Bacon.

Pas de repreneur en vue

Les prestations de Lainé n'ayant pas la popularité des madeleines Jeannette, les Lainé n'espèrent en revanche pas un repreneur, selon Thierry Barraux. La plupart des salariés de Lainé doivent être licenciés le 9 décembre, selon M. Bacon. Une assemblée générale est prévue le 8.

« Je regarde les salariés occuper l'entreprise et je n'ai rien à dire », a déclaré de son côté Xavier Lainé, le PDG de l'ex-entreprise au quotidien Ouest-France paru mercredi.

C.T (avec AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
QUALIBAT : Partenaire historique des professionnels de la ventilation - Batiweb

En réponse aux nouvelles obligations de contrôle de la RE 2020, QUALIBAT propose aux professionnels de la ventilation...


Systèmes de plancher : Poutrelles en béton précontraint et entrevous en PSE - Batiweb

Systèmes de plancher conçu pour les maisons sur vide sanitaire, cette gamme met en œuvre des entrevous...


Gamme Lynx : Nouvelle gamme de Mâts d'éclairage GELEC - Batiweb

Une fourniture autonome de lumière Grâce à un groupe électrogène intégré,...

Dossiers partenaires
URSA PureOne : une gamme premium & engagée - Batiweb

Isolant d’origine minérale, PureOne a été transformé pour aller plus loin dans la prise en compte des enjeux actuels et …


Avec la Gamme Fit®, Saunier Duval confirme sa position de N°1 des chaudières murales gaz à condensation¹ - Batiweb

En tant que leader du marché, il est important pour Saunier Duval d'innover et de lancer une nouvelle gamme de chaudière…


Rénovation des voûtes et exutoires du Parc des Expositions de Saint-Etienne - Batiweb

La toiture du Parc des Expositions de Saint-Etienne fait peau neuve avec une toute nouvelle voûte d’éclairement ainsi qu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb