Activité en recul pour les matériaux de construction Vie des sociétés | 03.10.19

Partager sur :
Si le marché des matériaux de construction était plutôt stable en juin dernier, l’activité s’est peu à peu contractée au cours de l’été. Dans sa dernière note de conjoncture, l’Unicem indique que sur les trois derniers mois, l’activité a reculé de – 2,3% par rapport au printemps, et de – 1,6% comparé à la même période l’an dernier. Malgré tout, les professionnels du secteur restent optimistes. En effet, les estimations de demande de matériaux se maintiennent : + 2% en granulats et + 2,5% dans le BPE.

L’été s’annonçait plutôt positif pour les matériaux de construction. En effet, si le deuxième trimestre s’est inscrit à la baisse (- 1% par rapport à la même période l’année dernière), les résultats à fin juin juin laissaient présager une légère amélioration de l’activité.

 

Alors que l’Unicem vient de révéler les chiffres des mois de juillet et août, il semblerait que le secteur ait connu un nouveau coup de frein. L’Union indique ainsi : « Au cours de l’été, le mouvement de modération des rythmes de croissance de l’activité s’est poursuivi (…). » La contraction de l’activité « est plus sensible dans le segment du BPE que dans celui des granulats, porté par une conjoncture des travaux publics, qui, pour le moment, ne subit guère d’inflexion marquée de son activité ».

 

Dans le détail, les livraisons de granulats ont reculé de – 1,1% entre juillet et août et ont baissé de – 2,6% par rapport à août 2018. La tendance est similaire sur les trois derniers mois avec une très légère baisse (- 0,9% au regard des trois mois précédents et de – 0,3% sur un an). Malgré ce ralentissement, l’Unicem précise qu’en cumul sur les huit derniers mois, la production de granulats a augmenté de + 1,8% et progresse de + 1,6% sur douze mois cumulés.

 

Un recul plus marqué pour le BPE

 

Comme évoqué, la baisse de l’activité est plus marquée sur le marché du Béton prêt à l'emploi. Au mois d’août, les livraisons ont reculé de – 3,2% par rapport au mois de juillet et de – 3,8% par rapport à 2018. Même chose sur trois mois avec un repli de – 2,3% par rapport au printemps et de – 1,6% comparé à la même période l’an dernier. L’Unicem souligne cependant que sur les huit premiers mois de l’année, les livraisons progressent de + 3,1% et de + 3,4% sur douze mois cumulés.

 

Légère amélioration pour le bâtiment

 

Malgré des chiffres en baisse, le syndicat reste positif. Il note en effet que le climat des affaires dans le bâtiment est plutôt bon et que « la conjoncture de la fin d’année s’annonce un peu moins sombre que prévu ». En effet, les perspectives d’activité se sont améliorées et les carnets de commandes se maintiennent à un niveau élevé.

 

Du côté des travaux publics, l’activité demeure solide avec une hausse des travaux réalisés de + 13,8% sur un an pour les sept premiers mois de l’année ; un dynamisme porté par les investissements des communes et le lancement de grands chantiers.

 

L’Unicem précise ainsi : « Encore provisoire pour le mois d’août, notre indicateur matériaux afficherait une progression de + 3,3% sur un an au cours de huit premiers mois de l’année ». Pour ce qui des estimations de demande de matériaux pour 2019, elles se maintiennent à +2% en granulats et à + 2,5% dans le BPE. « S’il est vrai que, pour le béton, le freinage a été plus prononcé que prévu cet été, les indicateurs du bâtiment sont, quant à eux, meilleurs qu’attendu depuis plusieurs mois, laissant augurer une fin d’année un peu mieux orientée… aléas climatiques mis à part », conclut l’Unicem.

 

R.C

Photo de une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé

Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé

Le froid de l'Hiver aura enfin cédé sa place à un printemps particulièrement ensoleillé, pour le plus grand bien du marché des matériaux de construction ! D'après l'Unicem, en charge de recueillir les données du secteur, les livraisons de granulats et de BPE affichent une certaine progression au mois d'avril, aussi bien par rapport au trimestre précédent qu'au regard de l'année passée. De quoi espérer un regain d'activité par la suite ? Tendances et perspectives.
La FNTP prévoit un ralentissement pour les travaux publics en 2019

La FNTP prévoit un ralentissement pour les travaux publics en 2019

Les travaux publics auront fait 41 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Après deux années de croissance, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a en revanche annoncé jeudi 10 novembre que l’année 2019 serait marquée par un ralentissement de l’activité. En cause, la hausse des coûts de production, les orientations budgétaires de l’État, et notamment la diminution de la taxe d’habitation qui limiterait les investissements des collectivités, leurs principaux clients.
Les granulats et le béton prêt à l’emploi s’offrent une pause estivale

Les granulats et le béton prêt à l’emploi s’offrent une pause estivale

Après un printemps vigoureux, le troisième trimestre a été moins dynamique pour le marché des matériaux de construction, comme l’a indiqué l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) ce 29 octobre. Cependant, si la production de béton prêt à l’emploi et de granulats a été moins importante de juillet à septembre par rapport aux trois mois précédents, elle reste supérieure aux niveaux atteints à la même période en 2017.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter