Fermer

Industrie du béton : une année 2022 en légère baisse

La Fédération de l’Industrie du Béton a dressé le bilan de l’activité des produits en béton, comparé à 2021. Après une année 2022 en léger repli, le secteur n’échappera pas en 2023 à une tendance encore plus baissière, au regard de la progression des coûts des matières et des difficultés de recrutement de main d’œuvre.
Publié le 05 janvier 2023

Partager : 

Industrie du béton : une année 2022 en légère baisse - Batiweb

À la fin du mois de novembre 2022, les données issues de l'enquête mensuelle de la Fédération de l’industrie du béton (FIB) et Xerfi Specific montrent un retrait de plus de 2 % pour les produits préfabriqués en béton, à destination du bâtiment et des travaux publics, comparé à l’année 2021. 

Dans le détail, la FIB observe des situations variées pour les produits à destination des bâtiments : pour l’ensemble des poutrelles, des prédalles et les entrevous bétons, les signaux sont au vert, avec respectivement +4,9 % +2,9 % et +0,2 %. Seuls les blocs et les dalles de planchers béton sont en retrait. 

Côté produits préfabriqués en béton à destination des travaux publics, la quasi-totalité des produits sont en repli, notamment les dalles de voiries (-16,8%) et les clôtures (-17,6%). Seuls les tuyaux armés connaissent une évolution positive (+3 %). 

 

Entre -6 % et -8 % pour les produits béton en 2023 ?

 

Plus inquiétant, la fédération prévoit une baisse de l’ordre de -6 % à -8 % à horizon fin 2023, en partie à cause du contexte inflationniste généralisé en France et de la difficulté de recrutement auquel doit faire face le BTP.

« Après une année 2022 marquée par la résilience du secteur de la construction face aux conséquences économiques des événements internationaux, les perspectives de l’année 2023 confirment l’accentuation de la tendance baissière pour l’Industrie du Béton par rapport à l’année 2022 », commente la FIB dans un communiqué.

Pour le secteur du bâtiment, la fédération prévoit, en se basant sur les dernières données Markemétron des ventes de maisons individuelles et de l’observatoire des promoteurs immobiliers, une baisse des produits comprise entre -7 % et -9 %.

Pour l’évolution en volume des produits destinés aux travaux publics, les prévisions de la FIB restent plus prudentes, compte tenu « du positionnement des produits en béton dans les segments de l’investissement des collectivités pour les infrastructures et les réseaux et de l’effet au ralenti d’un cycle municipal de travaux ». Elle prévoit un repli compris entre -4 % et -6 %.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : © AdobeStock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.