La FFB et l'E2C favorisent l'insertion des jeunes sans qualification dans le bâtiment

Vie des sociétés | 23.07.21
Partager sur :
La FFB et l'E2C favorisent l'insertion des jeunes sans qualification dans le bâtiment - Batiweb
La Fédération Française du Bâtiment (FFB) et le réseau École de la 2ème Chance (E2C) France ont annoncé ce vendredi 23 juillet la signature d’une convention de partenariat nationale. L’idée ? Favoriser ensemble la professionnalisation des jeunes sans qualifications aux métiers du bâtiment.

Après Pôle Emploi ou Action Logement et CDC Habitat, c’est au tour de l’Ecole de la 2ème Chance (E2C) de collaborer avec la FFB, dans un partenariat visant l’inclusion professionnelle des jeunes sans qualification dans le secteur du bâtiment. Le dispositif concernera en particulier les jeunes sortis du système scolaire souhaitant accéder au monde du travail. Certains sont entre autres issus des Quartiers de la politique de la ville (QPV).

Les deux partenaires comptent articuler l’accord-cadre autour de différents objectifs : l’échange mutuel d’informations et de pratiques, la promotion des métiers du bâtiment auprès des formateurs et jeunes de l’E2C, ainsi que l’immersion professionnelle à travers des stages ou alternances en entreprises. Ce dernier point peut ainsi potentiellement déboucher sur une embauche durable.

Les missions seront déclinées en fonction des impératifs des E2C et FFB locales, notamment pour adapter certaines actions aux critères pédagogiques, citoyens et/ou financiers de chaque territoire. Une meilleure manière de développer le dispositif qui « favorisera un environnement de travail inclusif et, associée au parcours de formation et d’accompagnement intensif des E2C, donnera aux jeunes sans qualification les clés d’accès vers le monde des métiers », selon Alexandre Schajer, président du réseau E2C France.

« Aujourd’hui, et encore plus que jamais, la FFB continue de se mobiliser pour l’emploi. En effet, trouver les salariés dont les artisans et entrepreneurs du secteur ont besoin, demeure une de nos préoccupations », poursuit Olivier Salleron, président de la FFB.

 

Virginie Kroun
Photo de une : Adobe Stock
 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le plan « 15 000 bâtisseurs » dépasse ses objectifs - Batiweb

Le plan « 15 000 bâtisseurs » dépasse ses objectifs

Lancé en juillet 2018 par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) avec le soutien des ministères du Travail et de la Cohésion des Territoires, le plan « 15 000 bâtisseurs » visait à recruter des jeunes issus de quartiers prioritaires, des demandeurs d’emploi et des réfugiés, dans le secteur du bâtiment. Les deux ministères dévoilaient ce jeudi 20 février le bilan de ce plan, qui aura permis de recruter 21 244 personnes en 2019.
Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis - Batiweb

Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis

L'alternance, qui allie théorie et pratique, connaît toujours plus de succès auprès des jeunes comme des entreprises en France, et d'autant plus avec les aides de l'Etat lancées dans le contexte de crise. Le groupe Saint-Gobain annonce pour sa part le recrutement de 2 000 apprentis pour la rentrée prochaine, et de 145 étudiants pour la nouvelle promotion de son CFA d'entreprise.
Les entreprises de la FFB vont accueillir 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires - Batiweb

Les entreprises de la FFB vont accueillir 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires

Nous l’avions annoncé il y a quelques jours, c’est désormais officiel : la Fédération Française du Bâtiment et les ministères du Travail et de la Cohésion des territoires, ont lancé une opération nationale visant à favoriser l’accès aux entreprises du secteur à 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La FFB s’est également engagée à renforcer ces actions d’information sur les métiers du bâtiment.
2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir - Batiweb

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

La Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé une croissance de l'activité de 2,3% en 2018, ce mercredi 19 décembre, lors d’une conférence de presse sur son bilan annuel et ses prévisions pour l'an prochain. Une croissance en baisse par rapport aux 4,9% de 2017, mais certainement meilleure que celle de l’année à venir. Jacques Chanut, président de la FFB, a en effet annoncé que 2019 serait « marquée par la fin d’un cycle de croissance ». Précisions.