La filière piscine se métamorphose Vie des sociétés | 13.04.18

Partager sur :
L’année 2017 aura été synonyme de croissance pour les piscinistes qui ont vu leur chiffre d’affaires progresser de + 11%. Les ventes aux clients particuliers ont également augmenté (+ 11,5%) et en seulement un an, 100 000 nouveaux bassins ont été installés. Le dynamisme du secteur se doit notamment à l’essor de nouvelles tendances à l’image du « Pool Staging ». Tous les détails.
L’activité des professionnels de la piscine a enregistré une nouvelle hausse au 4e trimestre de l’année 2017 « favorisée par la bonne orientation du pouvoir d’achat des ménages et des conditions de crédit favorables ». Résultat, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 11% en un an.

Concernant les ventes, la tendance haussière s’est confirmée : sur l’année 2017, elles ont augmenté de + 11,5% par rapport à 2016 tandis que les piscines livrées ont connu une croissance de + 9,5%.

La France a désormais passé le cap des 2 millions de piscines privées installées. En 2017, 100 000 nouveaux bassins ont été installés : on compte à ce jour près de 1,2 million de piscines enterrées et plus de 800 000 piscines hors-sol.

Quelles perspectives pour les mois à venir ? Les professionnels tablent « sur une progression modérée du marché en 2018 », précise la Fédération des professionnels de la piscine. Les intentions d’investissements des ménages reviennent « au même niveau que l’an passé ». En 2017, les piscinistes ont établi un nombre de devis en hausse de + 4,5%, « après une année 2016 exceptionnelle, à + 6,5% par rapport à 2015 ».

Une profession en constante évolution

L’activité des piscinistes a beaucoup évolué ces derniers temps, avec des professionnels qui s’ouvrent à de nouveaux horizons et ne font plus seulement de l’installation et de la maintenance. Et s’il y a une tendance qui est à la mode, c’est bien le « pool staging ».

Cette opération consiste à remettre les piscines « au goût du jour » : remplacement à l’identique, amélioration, relooking, restructuration. Aujourd’hui ¼ des piscines françaises ont déjà fait l’objet de l’une de ces quatre interventions. Il s’agit d’investir pour rénover afin de renforcer les fonctionnalités, le confort, les performances énergétiques, l’esthétisme ou encore l’utilisation du bassin, explique la FPP.

Une enquête menée par Decryptis a révélé que les particuliers sont satisfaits de leur équipement même s’il a été construit il y a 10-15 ans et n’envisagent pas de procéder à de profonds changements. « La rénovation est donc pour eux synonyme de remplacement à l’identique. C’est le cas pour une intervention sur un bassin existant sur deux ».

Dans 47% des rénovations, les possesseurs de piscines changent certains de leurs équipements pour des éléments plus actuels et/ou plus performants. Et dans 14% des cas, ils rajoutent un élément complémentaire au bassin (chauffage, système automatique d’injection, escalier, balnéo, etc.).

A noter que les possesseurs de piscines restent à l’écoute des professionnels quant aux évolutions possibles de leurs équipements.

Un nouveau site web

Pour accompagner au mieux particuliers et professionnels, la FPP a annoncé le lancement d’un nouveau site. Ce nouvel espace web sur l’univers de la piscine, des abris et des spas fournira des informations « claires et objectives » aux consommateurs et un accès facilité à l’actualité du secteur aux professionnels.

4 rubriques permettront de guider les consommateurs : « Je veux une piscine », « J’entretiens une piscine », « Je rénove et j’équipe ma piscine », « Je veux un abri ou un spa ». Pour les professionnels, le site proposera une bibliothèque de documents contractuels, techniques, modèles de documents etc. afin qu’ils répondent au mieux aux attentes des clients. Ils bénéficieront également d’informations sur les avantages de l’adhésion, sur le Label propiscines, les normes, les formations au métier de piscinier et pourront découvrir des témoignages d’adhérents.

Le nouveau site sera disponible dès le 1er juin sur propiscines.fr.

R.C
Photo de une : ©FPP - Trophées Piscines 2017 : Trophée d'or catégorie Piscine installée par un particulier (Alliance Piscines PACA / Alliance Piscines)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le marché de la piscine enregistre une forte reprise en 2015

Le marché de la piscine enregistre une forte reprise en 2015

En 2015, le chiffre d'affaires des piscinistes a progressé de 6,5 %, selon le bilan présenté ce jeudi par la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP), qui rassemble plus de 1000 spécialistes du marché. Des performances qui devraient se poursuivre sur l'année 2016, grâce à une météo favorable et un niveau de confiance globale retrouvé auprès des ménages.
Toujours plus de piscines privées installées en France !

Toujours plus de piscines privées installées en France !

Par cette chaleur estivale, quoi de mieux que de se prélasser dans une piscine ? Dans ce contexte particulièrement porteur, rien d’étonnant à ce que les professionnels du secteur aient revu leurs prévisions annuelles à la hausse, estimant que 450 000 nouveaux foyers pourraient être équipés d’ici peu. Les détails sur les intentions d’achat des Français.
A la Défense, l’Epadesa modernise le quartier Michelet

A la Défense, l’Epadesa modernise le quartier Michelet

Dans le cadre de son projet « Stratégie 2050 » qui vise à redonner un souffle au quartier d’affaires de Paris La Défense, l’Etablissement Public d’aménagement de la Défense Seine Arche (Epadesa) a lancé sa première opération de modernisation dans le quartier Michelet. Il s’agit de la restructuration du bâtiment occupé par la société Eurosic qui souhaitait agrandir ses locaux et procéder à une mise à niveau environnementale.
Chaudières à 1€ : la Capeb dénonce une offre « outrageusement commerciale »

Chaudières à 1€ : la Capeb dénonce une offre « outrageusement commerciale »

Dans un communiqué paru ce 1er février, la CAPEB annonce le lancement prochain d’une offre pour le remplacement des chaudières. Le syndicat professionnel regrette en effet ne pas avoir été consulté et associé au dispositif présenté par le Gouvernement. Face à l’inquiétude des artisans du bâtiment, la CAPEB a donc décidé d’agir. L’offre permettra aux entreprises de maintenir le lien avec leurs clients et de participer pleinement aux objectifs de rénovation énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter