Le SECIMPAC et l’IRIS-ST sensibilisent les professionnels du BTP et du paysage à la prévention Vie des sociétés | 04.07.19

Partager sur :
Le SECIMPAC et l’IRIS-ST ont signé un accord de partenariat visant à promouvoir les aspects de santé et de sécurité au travail auprès des professionnels du BTP et du paysage. Parmi les actions prévues : la diffusion de mémos ou encore la mise en place d’expérimentations d’équipements/outillages électroportatif innovants.

L’accord signé entre le Syndicat professionnel des entreprises internationales de l’outillage portatif et des consommables (SECIMPAC) et l’IRIS-ST répond à l’ambition partagé des partenaires de faire progresser la prévention auprès des entreprises artisanales du bâtiment, des travaux publics et du paysage, des entreprises fortement concernés par les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) notamment.

 

Les partenaires s’engagent ainsi à réaliser des actions communes et à renforcer leurs synergies à travers différents axes de travail, en lien avec les équipements de travail. Un communiqué souligne : « Les outils énergisés constituent un levier d’amélioration des conditions de travail ».

 

Informer et agir

 

Ils travailleront à la diffusion de bonnes pratiques par la mises en place d’actions de communication et de conseil. Il s’agira en effet de sensibiliser les entreprises sur les thématiques de santé, sécurité, environnement et gestion des déchets.

 

Des expérimentations d’équipements/outillages électroportatifs « innovants » seront également réalisées à travers une démarche de test.

 

Patrick Liébus Président de l’IRIS-ST, s’en félicite : « Du fait de leur usage quotidien sur chantier ou en atelier, la prévention passe aussi par les équipements de travail que nous utilisons. A travers l’allègement des outils, l’optimisation de leur ergonomie, la réduction des nuisances sonores ou l’absorption des vibrations. Cette nouvelle collaboration va permettre de promouvoir des équipements toujours plus performants, offrant sécurité, efficacité et confort de travail à des conditions de coûts abordables pour les entreprises artisanales ».

 

Des équipements qui selon Pierrick Auboiron, Président du SECIMPAC, doivent améliorer l’ergonomie, réduire les nuisances/vibrations. L’intérêt est « de promouvoir des produits facilitant leur usage et offrant toujours plus de sécurité/efficacité dans le travail de tous les jours ».

 

R.C

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

5e baromètre Arti Santé : des artisans de plus en plus stressés

5e baromètre Arti Santé : des artisans de plus en plus stressés

Pour la cinquième année consécutive, le baromètre Arti Santé fait le point sur l’état de santé et les conditions de travail des entrepreneurs du bâtiment et du paysage. Menée auprès de 2 000 dirigeants d’entreprise artisanale, l’enquête révèle cette année que 65% d’entre eux travaillent plus de 50h par semaine, dont 26% plus de 60h. L’étude montre également une nette augmentation du stress (+15 points en un an) et des troubles émotionnels.
L'IRIS-ST lance un nouveau kit pour sensibiliser les TPE du BTP à la santé et sécurité

L'IRIS-ST lance un nouveau kit pour sensibiliser les TPE du BTP à la santé et sécurité

De tous les secteurs d'activité, la construction est certainement l'un de ceux où les risques sont les plus élevés pour les salariés. Afin de former et sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment, l'IRIS-ST a créé un nouveau kit de prévention composés de neuf mémos rappelant les bonnes pratiques à adopter en matière de Santé et sécurité au travail (SST). Une initiative saluée par Patrick Liébus, président de la Capeb.
La prévention, n°1 des formations dans le secteur du bâtiment

La prévention, n°1 des formations dans le secteur du bâtiment

Une nouvelle étude menée par la Capeb, la CNATP, l’Iris-St et l’OPPBTP démontre que la prévention reste le domaine privilégié de la formation des entreprises artisanales du BTP. Cette dynamique se doit notamment à la thématique électricité qui a enregistré en 2017, une « forte progression » (+ 39%). A noter, que la formation continue est en baisse (-2%) et que les disparités hommes-femmes sont encore très importantes.
La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

Alors que les questions relatives à la Santé et la sécurité au travail (SST) tiennent une importance grandissante, la Capeb a annoncé ce 19 janvier le renforcement de son partenariat avec Garance et IRIS-ST. Le but : mettre en place un dispositif « afin de renforcer la prévention du risque de stress au travail des chefs d’entreprise et conjoints du bâtiment ». Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter