Fermer

Nouvelle hausse d’activité pour Vinci

Boosté par une hausse des prises de commandes et la forte activité de Vinci Airports, le groupe de BTP éponyme a vu son chiffre d’affaires croître à nouveau au premier trimestre 2017. En effet, ce dernier s’établit à 8,4 milliards d’euros (+5,1%). Profitant d’une conjoncture propice, Vinci Immobilier affiche une évolution de +104,0% de son chiffre d’affaires. À l’inverse, Vinci Construction est la seule activité en retrait (-0,3%), avec un bilan à 3 059 millions d’euros.
Publié le 03 mai 2017

Partager : 

Nouvelle hausse d’activité pour Vinci - Batiweb
La tendance amorcée en 2016 semble se poursuivre pour le groupe Vinci ! Le spécialiste du BTP, qui avait enregistré des résultats supérieurs à ses attentes l’année dernière, a récemment dévoilé son bilan pour le premier trimestre 2017. Verdict : le chiffre d’affaires est en nette progression (+5,1%), culminant déjà à 8,4 milliards d’euros.

L’ensemble des indicateurs dans le vert

L’ensemble des activités du groupe profite d’ailleurs de cette croissance. Les concessions (1 450 millions d’euros de CA, +11,0%) profitent notamment du fort trafic enregistré par Vinci Airports (306 millions, +58,4%). Le pôle contracting, de son côté, enregistre un chiffre d’affaires de 6 895 millions d’euros (+2,7%), très largement porté par Vinci Immobilier (197 millions d’euros de CA, +104,0%).

Seule activité en baisse : Vinci Construction, dont le chiffre d’affaires a perdu 9 millions d’euros entre les premiers trimestres 2016 et 2017. Par ailleurs, le marché français reste plus porteur que l’international (5 029 millions d’euros de CA contre 3 408 millions), bien que sa croissance soit légèrement plus faible (respectivement +5,0% et +5,3%).

Vinci confiant pour 2017

« Ce premier trimestre encourageant confort la perspective d’une progression du chiffre d’affaires et des résultats en 2017 », déclare le groupe français. « Vinci prévoit, sur l’ensemble de l’exercice, une progression de son chiffre d’affaires consolidé, de son résultat opérationnel et de son résultat net. »

Dans le détail, l’industriel s’attend à une nouvelle progression pour Vinci Autoroutes et Vinci Airports, bien que légèrement en-dessous des niveaux enregistrées en 2016. Le chiffre d’affaires devrait néanmoins profiter des acquisitions réalisées l’année dernière, dont Aerodom, les aéroports de Lyon, ou encore Lamsac. Vinci espère également un regain de croissance pour le contracting, soutenu par le marché français.

« À l’international, l’évolution des prix du pétrole et des matières premières restera un facteur déterminant de l’évolution de l’activité. Dans ce contexte, la priorité reste donnée à la poursuite de l’amélioration des marges », conclut Vinci.

F.C
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.