Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise

Vie des sociétés | 07.10.19
Partager sur :
Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise - Batiweb
En 2017, Suez a lancé une nouvelle offre visant à faciliter la mise en conformité des distributeurs de matériaux avec l’obligation de reprise des déchets de leurs clients. Dès le lancement de « Batireprise », la société a trouvé en Point.P un allié de taille pour déployer le service. Vendredi 4 octobre, les deux associés ont inauguré, à Villeurbanne, une nouvelle déchèterie multiflux. Précisions.

Depuis 2017, Suez propose un tout nouveau service destiné aux distributeurs de matériaux de construction à savoir « Batireprise ». L’offre vient répondre à l’obligation de reprise des déchets prévue par le décret n°2016-288.

 

Elle prévoit la mise en place de déchèteries directement chez le distributeur ou encore le dépôt des déchets par les clients directement dans une déchèterie professionnelle ou un point de reprise exploités par Suez.

 

Pour déployer « Batireprise », Suez s’est notamment associé avec Point.P. Dans un communiqué commun, ils annoncent le déploiement du service avec l’ouverture de 11 déchèteries multiflux pilotes dans les agences Point.P de Brignoles (83), Chartres (28), Gignac (13), Lorient (56), Mérignac (33), Reims (51), Salon-de-Provence (13), Sers (89), Vannes (56) et Villeurbanne (69).

 

C’est d’ailleurs à Villeurbanne que les deux associés se sont réunis, vendredi 4 octobre, à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle déchèterie.

 

Point.P, un acteur engagé

 

Pourquoi Point.P ? L’enseigne est engagée dans la récupération des déchets et propose des services toujours plus complets à ses clients artisans. Elle dispose déjà de 76 déchèteries en propre pouvant accueillir jusqu’à 100 000 m3 de déchets par an.

 

Via Batireprise, les artisans vont pouvoir respecter leurs obligations de tri à la source, disposer des informations de traçabilité, garantir le recyclage des déchets et gagner du temps puisque les déchèteries sont situées sur le lieu-même où ils achètent leurs matériaux.

 

Comment ça marche ? Les partenaires expliquent : « Les clients se présentent au comptoir du point de vente et déclarent la nature de leurs déchets. Le magasinier, formé par Suez et Point.P, évalue ensuite la quantité et la qualité de ces déchets et indique à quel endroit les déposer ».

 

Un bon de réception est délivré à l’artisan, ainsi qu’une facture indiquant les informations de traçabilité des déchets. Les déchets ainsi collectés sont pris en charge par Suez et acheminés vers la filière la plus adaptée afin d’optimiser leur taux de recyclage ou de valorisation.

 

Le service Batireprise couvre jusqu’à 11 flux de déchets :

  • Déchets non dangereux non triés : mélange non-valorisable ;
  • Déchets inertes propres : briques, tuiles, carrelages…
  • Bois A : bois d’emballage, palettes, cagettes…
  • Bois B : bois de charpente, balcons, volets…
  • Cartons d’emballage ;
  • Films plastiques
  • Métaux ferreux et non ferreux : ferraille, cuivre, zinc…
  • Plâtre
  • Fenêtres intègres
  • Emballages souillés : aérosols, emballages métalliques vides ;
  • Autres matériaux souillés : chiffons, pinceaux, rouleaux souillés…

R.C
 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Quels enjeux au recyclage de déchets de chantiers ? - Batiweb

Quels enjeux au recyclage de déchets de chantiers ?

En France les déchets issus du BTP représentent un gisement de près de 250 millions de tonnes par an. Seuls 40% sont actuellement recyclés et valorisés alors que la programmation de la loi sur la transition énergétique et environnementale fixe un taux de valorisation de 70% à l'horizon 2020. C'est dans ce contexte, que le partenariat entre le négociant de matériaux Raboni et le spécialiste du recyclage Paprec, débuté en 2004 a été reconduit pour cinq ans.
En Savoie, les professionnels du BTP bénéficient d'une déchetterie automatisée - Batiweb

En Savoie, les professionnels du BTP bénéficient d'une déchetterie automatisée

L’entreprise Nantet Locabennes, avec le soutien de l’Ademe, et en partenariat avec l’entreprise savoyarde Appulz basée à Coise, vient d'inaugurer une déchetterie automatisée réservée aux professionnels pour le dépôt à toute heure de la journée de leurs déchets. Le gestion des déchets de chantier en est simplifiée et dispose ainsi d'une meilleure traçabilité. Explications.
Loi anti-gaspillage : le CSCEE émet un avis sur deux mesures concernant le bâtiment - Batiweb

Loi anti-gaspillage : le CSCEE émet un avis sur deux mesures concernant le bâtiment

Le projet de loi anti-gaspillage sera présenté en Conseil des ministres au mois de juillet. Le texte, qui vise à « mieux produire, mieux consommer, moins gaspiller », se décline en quatre grands volets parmi lesquels une meilleure gestion des déchets. Le bâtiment est concerné via deux articles qui proposent de réformer le dispositif du diagnostic déchets avant démolition et de créer une REP appliquée au secteur. Consulté, le CSCEE publie ce jour un avis.