Fermer

Comment isoler un plafond de l'intérieur ?

Le plafond est responsable de la majorité des pertes de chaleur au sein d’un logement. L’isoler permet ainsi de réguler la température à l’intérieur, tout en faisant des économies sur les factures d’énergie. Un plafond bien isolé permet également de réduire les nuisances sonores et augmente ainsi le confort du logement.
Publié le 02 septembre 2022

Partager : 

Comment isoler un plafond de l'intérieur ? - Batiweb

Le plafond est la paroi par laquelle s’échappe le plus la chaleur. En effet, l’air chaud étant plus léger, il monte et se loge en grande partie sous le toit, notamment dans les maisons anciennes. Le plafond est ainsi responsable de 25% à 30% des pertes de chaleur dans un logement mal isolé. Bien isoler un plafond garantit ainsi des économies immédiates sur la facture de chauffage. De la même manière, l’isolation thermique permet de rendre un logement plus écologique en réduisant son impact environnemental. C’est la raison pour laquelle des mesures gouvernementales comme la RE2020 imposent aujourd’hui des critères d’isolation pour les nouvelles constructions. Par ailleurs, l’isolation thermique garantit également le confort d’un logement en régulant la température toute l’année. Toutefois, l’isolation phonique est tout aussi importante, puisqu’elle permet de réduire les nuisances sonores. 

 

isolants pour l'isolation intérieure du plafond

 

Quel est le meilleur isolant pour plafond ?


Il existe une grande quantité d’isolants, aux caractéristiques différentes. Ils peuvent être classés en fonction des matériaux qui les composent : 

  • Les isolants synthétiques : comme le polystyrène expansé (PSE), le polystyrène extrudé (XPS) ou le polyuréthane (PUR), 
  • Les isolants minéraux : comme les laines minérales, la laine de roche, la laine de verre ou encore le verre cellulaire, 
  • Les isolants naturels :  comme la laine et fibre de bois, la ouate de cellulose, le chanvre ou encore le liège expansé. 

Ces isolants sont disponibles sous forme de plaques isolantes thermiques, de rouleaux ou encore en vrac. Le choix du meilleur isolant pour l’isolation du plafond se fait en fonction de certains critères qui déterminent son efficacité : 

  • Le coefficient de conductivité thermique lambda : il représente la capacité d’un isolant à conduire la chaleur, c’est-à-dire à la laisser passer ou à l’isoler. Ainsi, plus ce coefficient est petit et plus le matériau est isolant. Il est compris entre 0,025 et 0,05 W/m.K pour les matériaux courants.
  • La résistance thermique R : elle représente la performance de l’isolant en indiquant sa capacité à résister aux températures, aussi bien froides que chaudes. Plus la résistance est grande et plus la paroi est isolante. 

Le polyuréthane est souvent considéré comme le meilleur isolant thermique car il offre une très bonne résistance pour une faible conductivité thermique. Toutefois, il est peu efficace en termes d’isolation phonique. La laine de verre et la laine de roche se prêtent très bien à l’isolation du plafond par l’intérieur car elles sont efficaces aussi bien au niveau thermique qu’acoustique. C’est également le cas du liège, vendu sous forme de panneaux, qui peut constituer une alternative plus écologique.

 

Quelle épaisseur pour isoler un plafond ? 


L’épaisseur à prendre en compte dépend du matériau isolant, mais également du type de plafond à isoler. De manière générale, plus l’espace disponible ou créé est grand et plus l’isolant doit être épais. Le plafond étant une zone sensible en termes d’isolation thermique, mieux vaut utiliser un isolant le pus épais possible, dans la limite de l’espace disponible. De plus dans certains cas, réduire légèrement la hauteur sous plafond et donc l'espace chauffé permet de faire des économies de chauffage. 

 

préparation à l'isolation du plafond par l'intérieur

 

Quelle méthode pour isoler un plafond par l’intérieur ? 


Le plafond qui doit être isolé peut être de deux natures différentes : 

  • Les plafonds droits : il s’agit du plafond qui se trouve entre deux étages d’un logement, 
  • Les plafonds rampants : il s’agit du plafond qui se trouve sous le toit du logement. 

En fonction du type de plafond et de la place disponible, plusieurs techniques sont possibles. La méthode la plus courante pour isoler un plafond de l’intérieur est la pose d’un faux plafond, aussi appelé plafond suspendu. L’isolant est ainsi inséré entre le plafond et le matériau choisi pour le faux plafond. Le plus souvent il s’agit de plâtre, de lames de bois, de lambris, ou encore de terre cuite. Cette technique d’isolation par l’intérieur réduit l’espace sous plafond, néanmoins elle a aussi ses avantages. En effet, elle permet d’utiliser un isolant plus épais et donc plus efficace. La pose d’un faux plafond peut également ajouter du cachet à un logement en fonction des matériaux choisis et permet de cacher des éléments comme des fils électriques ou des tuyaux de canalisation

Lorsque l’espace disponible n’est pas suffisant, il est préférable d’installer un plafond tendu, aussi appelé plafond collé. Cette technique permet de perdre moins de hauteur sous plafond et sa pose est également plus simple. Elle consiste à poser un isolant directement sur la dalle du plafond. Dans ce cas on utilise plutôt des isolants minces, c’est-à-dire un isolant de faible épaisseur constitué de plusieurs couches de natures différentes. Ils peuvent être recouverts de matériaux, peintures ou enduits et ainsi s’adaptent aux gouts de chacun. En revanche, bien qu’ils assurent une isolation thermique et acoustique, ils sont moins performants que des isolants classiques. 

Quelle que soit la méthode employée, il faut veiller à ce que l’isolant soit bien posé pour qu’il soit efficace. Bien que la pose d’un isolant mince soit plus simple que celle d’un isolant classique, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour ce genre de travaux. 

 

Isoler son plafond est donc une solution pour être mieux chez soi, tout en faisant des économies rapidement sur la facture de chauffage. Les différentes techniques envisageables permettent également de s’adapter à la typologie du logement, ainsi qu’aux gouts de ses habitants. 

Par Mariane Albrieux

Sur le même sujet

La nouvelle laine de verre Isover

Isover révolutionne ses savoir-faire et ses produits et lance LA Nouvelle Laine de verre pour l’isolation intérieure, une nouvelle matière douce, écologique, performante, avec une belle couleur crème.

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.