Fermer

Copropriétés : les Architectes engagés pour massifier les travaux de rénovation

Dans un communiqué, l’Union des architectes (Unsfa) et les Professionnels de l’Immobilier (Unis) formulent des propositions pour engager l’ensemble de la filière dans une stratégie commune, et ce afin de massifier les travaux de rénovation énergétique dans les copropriétés. Trois axes ont été retenus. Ils visent à faciliter la prise de décision, à développer des outils « opérationnels » et à renforcer la présence des acteurs de la filière sur l’ensemble du territoire.
Publié le 17 février 2021

Partager : 

Copropriétés : les Architectes engagés pour massifier les travaux de rénovation - Batiweb

 L’Unsfa et l’Unis s’engagent pour massifier les travaux de rénovation énergétique dans les copropriétés. Dans un communiqué, les syndicats rappellent qu’en France, on compte 450 000 copropriétés, soit près de 10 millions de logements, dont 1,1 million sont des passoires thermiques. 

Alors que la France s’est fixé l’objectif d’un parc immobilier rénové au standard BBC d’ici 2050, et que la loi Climat et Résilience prévoit l’interdiction de mise en location des épaves thermiques (logements classés F ou G) à partir de 2028, l’heure est à l’action. 

Pour mobiliser l’ensemble des acteurs du bâtiment, l’Unsfa et l’Unis ont formulé une série de propositions. En effet, malgré les initiatives et les mécanismes de soutien en faveur de la rénovation des bâtiments (parmi lesquels France Relance et MaPrimeRénov'), ils estiment en effet que « le plan de relance ne suffira pas à atteindre » les objectifs. Ils appellent ainsi les professionnels du secteur « à travailler en intelligence collective dans l’intérêt général », pour lutter efficacement contre la précarité énergétique et contribuer à la massification de la rénovation globale en copropriété. 

Relever les défis

Les propositions des syndicats s’articulent autour de trois axes. Le premier vise à faciliter la prise de décision. Les actions envisagées visent notamment à faciliter la commande de rénovations globales « ambitieuses » avec par exemple le financement du Diagnostic technique global (DTG) via les CEE ou France Relance ; et à proposer un référentiel de la rénovation globale en copropriété. 

Deuxième axe, le développement d’outils destinées à chacune des parties prenantes, syndics, architectes, thermiciens, ingénieurs financiers, entreprises et copropriétés. Est proposé la mise en place de formations par cœur de métiers et pluridisciplinaires, la création d’une base de données documentaire centralisée, et la mise à disposition d’une boîte à outils opérationnelle. 

Dernier axe, la présence sur le territoire avec un maillage territorial renforcé, et la création et l’animation d’événements communs avec l’ensemble de la filière. 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.