Fermer

MaPrimeRénov’ : près de 340 000 logements ont été rénovés au 1er trimestre 2022

En ce milieu du mois de juillet, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) publie le bilan de MaPrimeRénov’ au premier trimestre 2022. En tout, 338 265 logements ont été rénovés, et 4,7 milliards d’euros de travaux ont été générés. Un rythme qui, s’il se maintient, permettrait d’atteindre le million de rénovations en 2022.
Publié le 12 juillet 2022

Partager : 

MaPrimeRénov’ : près de 340 000 logements ont été rénovés au 1er trimestre 2022 - Batiweb

Si le marché des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) est à la peine depuis plusieurs mois, le succès du dispositif d’aide MaPrimeRénov’, lui, ne faiblit pas.

Au premier trimestre 2022, 338 265 logements ont été rénovés grâce à MaPrimeRénov’. Un rythme qui, s’il se maintient, permettrait de dépasser le million de logements rénovés en 2022. Parmi les autres chiffres-clefs, 1,2 milliard d’euros d’aides ont été distribués au T1 2022, et 4,7 milliards d’euros de travaux ont été générés.

Bilan, depuis 2020, plus d’un million de logements ont déjà été rénovés grâce à ce dispositif.

Il faut dire que l’aide, initialement destinée aux ménages les plus modestes, a été élargie à tous les foyers ainsi qu’aux propriétaires bailleurs. L’ANAH assure toutefois que les aides ont servi à une grande majorité de ménages modestes et très modestes, à hauteur de 68 %.

Par ailleurs, l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité, lancée pour aider les plus modestes à réaliser une rénovation globale, a bénéficié à plus de 15 500 ménages depuis le début de l’année 2022. Ces rénovations auraient ainsi permis d’atteindre plus de 50 % de gains énergétiques.

Toujours selon l’ANAH, 66 % des bénéficiaires de MaPrimeRénov’ n’auraient pas engagé de travaux de rénovation énergétique s’il n’y avait pas eu cette aide, et 97 % constatent une amélioration du confort de leur logement après ces travaux.

 

Le changement de chauffage, premier poste de travaux

 

Dans le détail, les aides versées au T1 2022 ont principalement servi au remplacement de chauffage (70 %), pour l’isolation (21 %), et pour la ventilation (4 %).

Pour rappel, l’aide pour installer une pompe à chaleur (PAC) ou une chaudière biomasse a été revalorisée de 1 000 € depuis le 15 avril 2022. L’objectif : inciter les Français à abandonner un mode de chauffage fonctionnant aux énergies fossiles (gaz, fioul…) au profit d’énergies renouvelables. En moins de 3 mois, 38 % des dossiers auraient ainsi bénéficié de cette revalorisation.

Rappelons que pour faciliter l’accompagnement des ménages et l’accès aux aides, la plateforme « France Rénov’ » a récemment été lancée.

Par ailleurs, MaPrimeRénov’ Copropriétés permet désormais de financer les travaux grâce à une aide unique, versée au syndicat des copropriétaires et répartie selon les quotes-parts. Plus de 80 copropriétés en ont bénéficié, soit près de 4 300 logements.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.