Le Logement désormais rattaché au ministère de la Transition écologique Législation | 07.07.20

Partager sur :
Les noms des ministres et ministres délégués du nouveau gouvernement Castex ont été dévoilés ce lundi 6 juillet. L'arrivée de certaines personnalités très médiatiques ont beaucoup fait réagir, comme la nomination d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, ou de Roselyne Bachelot à la Culture. D'autres changements sont en revanche passées plus inaperçus, mais ils ne manqueront pas d'intéresser le secteur du BTP. Le portefeuille du Logement, attribué à Emmanuelle Wargon, passe notamment sous la responsabilité du ministère de la Transition écologique et solidaire. Explications.

C'est un véritable jeu de chaises musicales qui s'est déroulé ce lundi 6 juillet au soir : le nouveau Premier ministre Jean Castex a dévoilé la composition de son gouvernement, avec de nombreux changements de postes, et quelques nouveaux entrants.

 

Du changement au sein du ministère de la Transition écologique

 

L'une des grandes nouveautés réside dans le changement de cap pour le ministère du Logement, jusqu'ici rattaché au ministère de la Cohésion des Territoires, et qui passe désormais - avec les Transports - sous la responsabilité du ministère de la Transition écologique et solidaire, confié à Barbara Pompili. L'ancienne députée d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui avait failli prendre la place de Nicolas Hulot lors de sa démission en 2018, remplace désormais Elisabeth Borne, qui devient pour sa part Ministre du Travail, à la place de Muriel Pénicaud.

 

A priori anodin, le passage du Logement sous la houlette du ministère de la Transition écologique et solidaire laisse présager une politique du logement davantage axée en faveur de l'environnement, avec la rénovation énergétique, la future Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), ou encore la lutte contre l'artificialisation des sols.

 

Deux nouvelles ministres déléguées pour le Logement et la Ville

 

Parmi les autres nouveautés, Emmanuelle Wargon, anciennement secrétaire d'Etat au sein du ministère de la Transition écologique, devient ministre déléguée au Logement.

 

Le portefeuille de la Ville, resté sous la responsabilité du ministère de la Cohésion des Territoires - toujours dirigé par Jacqueline Gourault - est quant à lui attribué à Nadia Hai, jusqu'ici députée des Yvelines. Cette dernière remplace Julien Denormandie, de son côté promu au poste de Ministre de l'Agriculture.

 

A noter également : l'arrivée d'Alain Griset, président de l'U2P, qui devient ministre délégué en charge des PME au sein du ministère de l'Economie, toujours dirigé par Bruno Le Maire, désormais également en charge de la relance post-coronavirus.

 

Enfin, Roselyne Bachelot, nouvelle Ministre de la Culture, aura désormais son mot à dire quant aux questions d'architecture.

 

C.L.

Photo de une : Twitter

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Promouvoir le bois-énergie, l’ambition d’un après-covid - Batiweb

Promouvoir le bois-énergie, l’ambition d’un après-covid

Le secteur du bâtiment, notamment les artisans, mais aussi la filière de l’énergie ont été touchés par l'impact économique de la crise liée au coronavirus. Alors que le gouvernement met en place une politique de relance sur la base d’une promotion écologique, le Syndicat français des chaudiéristes biomasse (SFCB) rappelle le rôle que peut jouer le bois-énergie.
Vers un plan de soutien public pour la filière bois ? - Batiweb

Vers un plan de soutien public pour la filière bois ?

Dans un communiqué publié vendredi 5 juin, la filière bois énergie rappelait les atouts du matériau pour la future Réglementation environnementale (RE2020), et exprimait ses propositions pour que le bois joue « un rôle clé dans la décarbonation des bâtiments neufs ». Au-delà de la RE2020, la filière demandait la mise en place d'un plan de soutien au gouvernement à travers cinq mesures fortes. Le lendemain, 140 parlementaires ont réagit en faveur d'un plan de soutien public, s'inspirant de celui engagé par l'Allemagne, ayant annoncé 800 millions d'euros en faveur de la reforestation en 2019.
La fédération Cinov émet ses propositions pour la relance du BTP - Batiweb

La fédération Cinov émet ses propositions pour la relance du BTP

Au coeur de l’enjeu de la reprise économique, le BTP est pourtant fragilisé par l’arrêt brutal des chantiers, la ré-organisation sur les lieux de travail, et la crise sanitaire ayant engendré de nombreux surcoûts. La Fédération CINOV a ainsi présenté au ministre du Logement Julien Denormandie ses propositions pour « sauver et valoriser le secteur du BTP », en s'appuyant notamment sur les rénovations énergétiques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter