Partenariat entre la CAPEB et Urmet & Yokis pour accompagner les électriciens Vie des sociétés | 15.05.19

Partager sur :
La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et Urmet et Yokis, entreprise spécialisée dans l’interphonie, la domotique et la sécurité, annoncent avoir signé un partenariat pour « apporter aux électriciens des solutions simples, performantes et pérennes » et « encourager l’innovation ».

Alors que les consommateurs sont de plus en plus friands d’objets connectés et exigeants concernant la sécurité de leur domicile, les entreprises artisanales se doivent de disposer des meilleures solutions et produits pour répondre à ces demandes.

Dans ce contexte, la Capeb annonce sa collaboration avec Urmet et Yokis, une entreprise qui propose une large gamme de solutions innovantes et faciles à installer. Experte en interphonie et dans le contrôle d’accès, le groupe est également spécialisé dans la domotique, la vidéoprotection et la sécurité - son objectif étant de faciliter le quotidien des habitants grâce à des solutions design et de qualité.

« Nous sommes fiers de rejoindre la Capeb pour offrir à ses adhérents installateurs électriciens des informations privilégiées et toute notre expertise pour les accompagner sur leurs projets de mise en œuvre de nos solutions pour les bâtiments connectés. Les nouveaux besoins et la convergence des connaissances nécessaires pour rendre les logements et les bâtiments intelligents sont complexes. Notre groupe offre des produits qui permettent de répondre à toutes les attentes pour sécuriser les bâtiments et apporter davantage de confort aux résidents », a déclaré Philippe Mallard, Directeur général du groupe Urmet France.
 

Favoriser l’innovation


Le but de cette collaboration : proposer du matériel de qualité pour les petites entreprises artisanales du bâtiment, mais aussi favoriser l’innovation en leur faisant tester de nouveaux produits. Les deux partenaires s’engagent ainsi à mettre à disposition des entreprises des outils pédagogiques et d’aide à la vente pour les solutions Urmet (fiches produits, plaquettes, DVD…), et à proposer des formations spécifiquement adaptées.

« Nous sommes heureux d’accompagner nos adhérents, entreprises artisanales, dans l’évolution de leur filière. Cette collaboration fournira aux électriciens les outils et les formations nécessaires pour continuer de proposer des solutions innovantes et connectées à leurs clients. Ce partenariat me tient également à cœur car il sera un excellent moyen de faire participer les artisans à l’amélioration des produits, toujours dans le but d’encourager l’innovation » a pour sa part expliqué Patrick Liébus, président de la Capeb.

C.L

Photo de une : ©CAPEB

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La Capeb et Isover partenaires pour l’isolation des logements

La Capeb et Isover partenaires pour l’isolation des logements

Depuis plusieurs années, la Capeb et Isover s’associent pour renforcer les compétences des artisans en matière d’isolation des logements. Les deux partenaires ont annoncé hier, mercredi 16 janvier, avoir renouvelé leur collaboration pour une durée de 3 ans. L’objectif : faire monter en compétences les artisans et favoriser les solutions pour réussir la transition énergétique.
Hygiène et bien-être au travail : la Capeb et Initial signent un partenariat

Hygiène et bien-être au travail : la Capeb et Initial signent un partenariat

La Capeb, via sa filiale Béranger Développement, et Initial, spécialiste de la location d’articles textiles et d’hygiène sanitaire, ont signé un partenariat pour accompagner les entreprises artisanales du bâtiment sur les enjeux de l’hygiène et du bien-être au travail. D’une durée de quatre ans, l’initiative vise la location d’articles textiles et d’accessoires ainsi que l’entretien d’équipements tels que les EPI.
L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

Moins de deux ans après sa création, CAD.42 peut se vanter d’un parcours exemplaire ! Les solutions d’objets connectés au service de la sécurité proposées par l’entreprise se sont déjà illustrées à l’occasion de plusieurs concours, dont le Petit Poucet 2017 et le challenge « Risk Inventory & Management ». De belles récompenses pour les 8 collaborateurs de la société, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Rencontre exclusive avec Jean-Philippe Panaget, cofondateur et président de CAD.42.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter