De son déploiement industriel à Batimat, Soprema fait le point

Vie des sociétés | 15.06.22
Partager sur :
De son déploiement industriel à Batimat, Soprema fait le point - Batiweb
Ce mardi 14 juin, le groupe Soprema, spécialiste de l’étanchéité, de la couverture, des sous-couches phoniques et de l’isolation, faisait le point sur son bilan et ses perspectives d’évolution. L’occasion d’évoquer son déploiement industriel tout comme ses plans pour sa stratégie neutralité carbone, dont découlent des solutions qui s’illustreront sur le salon Batimat.

3,74 milliards d’euros. C’est le chiffre d’affaires de Soprema, groupe spécialisé dans l’étanchéité, la couverture, les sous-couches phoniques et l’isolation, durant l’année 2021. « Jusque-là, tout va bien », a commenté Paul Oliveira, directeur général de Soprema France, lors d’une conférence tenue ce jeudi matin, concernant les perspectives d'évolution pour l'industriel.

Chiffres de Soprema en 2021

En effet, malgré des pénuries et hausses de prix de matières premières, accentuées par deux années de pandémie et le conflit russo-ukrainien, Soprema se sent confiant. Confiant dans le déploiement de son attirail industriel, notamment à l’échelle française. En France, les projets de construction dans le neuf – règlementés par la RE2020 - et la rénovation énergétique – encouragée par France Rénov’ – « offrent de belles perspectives ». 

La  « neutralité carbone » et Soprema, une longue histoire industrielle

 

Ainsi, Soprema France active moult leviers d’investissement pour étendre ses lignes de production. Parmi les développements de l’année 2021/2022, l’entreprise a consacré 35 millions d'euros dans deux nouveaux sites industriels à Nîmes : l’un dédié aux isolants en polyuréthane, l’autre aux panneaux isolants à base de paille de riz. 

Dans les Vosges, le site Pavatex II à Golbey – marque d’isolants biosourcés de Soprema -, élargit ses capacités de production, portée à 30 000 tonnes par an.

Dédiée à la fabrication d'isolants flexibles à base de fibre de bois, la nouvelle ligne est mise en service courant 2022 et sera complétée par une nouvelle ligne, toujours à Golbey, Pavatex III. Cette unité sera consacrée aux panneaux isolants en fibre de bois rigides, pour la production de 60 000 tonnes par an, et une mise en service en 2023. Au total, 110 millions d’euros ont été investis. 

En parallèle, à Chemillé-en-Anjou (49), la nouvelle usine de Tellier Brise-Soleil entreprise d’Adexsi, filiale du groupe Soprema, ouvrait ses portes début 2022. À Saint-Julien-du-Sault (89), un nouveau centre d’expertise a été mis en place. Sa mission ? Rechercher et développer des solutions d’isolants à bases de mousse et s’imposer comme « pionnier dans le secteur des bâtiments durables ». Un bâtiment démonstrateur, baptisé Living Lab et situé à Strasbourg (69), a été pensé par Soprema pour tester ses solutions, tournées vers la neutralité carbone.

Maquette du Living Lab à Strasbourg - Crédit photo : Groupe Soprema
Maquette du Living Lab à Strasbourg - Crédit photo : Groupe Soprema

La neutralité carbone et Soprema, « une longue histoire » comme nous le rappelle Rémi Perrin, directeur R&D du groupe. En témoigne le lancement de Sopranature, solution de végétalisation de toitures, à la fin des années 80. Selon ses chiffres, de 1990 à 2022, Soprema est également passé de 65 % de matières pétro-sourcées à 35 %.

Depuis, des nombreuses solutions ont vu le jour, que ce soit d’échanchéité (liquide, synthétique) ou d’isolation (PUR/PIR, ouate de cellulose, XPS, fibres de bois).

Soprema embarque la ouate cellulose et la gestion des eaux à Batimat

 

Doté de ces nouveaux équipements industriels, le groupe Soprema, compte bien faire le plein de solutions exposées au prochain salon Batimat. Sur l’espace Low Carbon, la marque présentera sa gamme d’isolants bas carbone Pavatex. Jean Damian, directeur de Soprasolar animera un atelier photovoltaïque sur l’espace dédié de l’évènement.

Mais surtout, sur l’espace Innovation, Soprema s’illustrera à travers des pitchs quotidiens concernant deux grandes innovations, encore tournées vers le bâtiment durable. 

« Le dernier rapport du GIEC a une fois encore mis en exergue l’ampleur des dérèglements climatiques en cours et à venir au niveau mondial et l’urgence d’agir. Le seuil de sécurité du cycle de l’eau douce a été dépassé en avril selon les chercheurs. La gestion intelligente de l’Eau représente un enjeu majeur en ville notamment. Métamorphosée par les dérèglements climatiques (augmentation des inondations, îlots de chaleur, sécheresses...), celle-ci doit s’adapter dès à présent et être plus résiliente », affirme l’industriel dans un communiqué. 

C’est de ces enjeux de résilience dans la gestion des eaux qu’est née l’offre Skywater. Offre est le mot car Skywater compile différentes solutions. D’un côté des solutions existantes comme le Sopranature Fresh, système de végétalisation luttant contre les îlots de chaleur.

Solutions de végétalisation Soprema sur le toit de la gare TGV de Besançon - Crédit photo : Groupe Soprema
Solutions de végétalisation Soprema sur le toit de la gare TGV de Besançon - Crédit photo : Groupe Soprema

En ce qui concerne les eaux pluviales, Skywater compte Slowli, système de régulation d’évacuation sur les toitures terrasse ou bien Retentio, système de rétention composé d’un géocomposite de drainage et d’une structure alvéolaire en nid d’abeille ainsi que d’un géotextile non tissé. 

La solution Retentio par le groupe Soprema - Crédit photo : Soprema
La solution Retentio par le groupe Soprema - Crédit photo : Soprema

Mais Skywater se nourrit de nouveauté comme l’Aquasmart, dispositif d’irrigation complémentaire à Aquatex, utilisée avec la solution Sopranature Fresh. La particularité d’Aquasmart ? Elle intégre des capteurs intelligents dans le substrat des toitures végétalisées. Capteur capable d’analyser les besoins en eau des plantes, selon les prévisions météo locales et la pluviométrie, afin d’estimer la quantité d’eau exacte nécessaire.

Côté biosourcé, Soprema entend présenter en avant-première sur Batimat son nouvel isolant en ouate de cellulose Univercell Cristal. Sa particularité ? Il est fabriqué à partir de glassine, papier support d’étiquette autocollante. Matière éprouvée dans les industries agroalimentaire, de l’hygiène, de la cosmétique et de la logistique, la glassine émet à l’heure actuelle plus de 65 000 To/an en France les déchets et 500 000 To/an en Europe. Ces derniers sont à 95 % enfouis ou incinérés, sans solution de recyclage.

Application de l'isolant ouate de cellulose Univercell Cristal - Crédit photo : Groupe Soprema
Application de l'isolant ouate de cellulose Univercell Cristal - Crédit photo : Groupe Soprema

Or, Soprema a trouvé un procédé breveté, donnant une seconde vie aux glassines dans les supports d’isolation thermique et acoustique. « Un exutoire français et écoresponsable », résume Christophe Bourgouin, directeur de l’usine Soprema de Cestas (33), en charge de la production de cette ouate de cellulose et qui applique un processus de collecte auprès d’entreprises locales.

Commercialisée officiellement durant le premier semestre 2023, la ouate de cellulose Univercell Cristal concourt aux Awards de l’Innovation 2022. La solution vante plusieurs qualités techniques. D’abord une faible exposition aux poussières pour un confort de mise en oeuvre sur le chantier, mais aussi une application optimisée du matelas isolant, avec un niveau de tassement maitrisé SH25. D’une densité 23kg/m3, la ouate de cellulose Univercell Cristal nécessite une faible consommation. Le produit propose une conductivité thermique certifiée de 0,041 mW/(m.K), qui permet un déphasage thermique, bénéfique au confort été comme hiver. Sans compter sa résistance au feu de classe M1 et Euroclasse E et au développement fongique. 

Pour retrouver le groupe Soprema au salon Batimat, rendez-vous au Pavillon 1
Stand P074. 


Virginie Kroun
Photo de Une : Soprema

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
FF120-RF de Tenmat : le capot de protection des spots encastrés le moins cher du marché - Batiweb

Le capot de protection de spot encastré est désormais obligatoire pour l'isolation thermique, conformément...


Revêtement élastomère polyuréthane mono composant - EVERFAST® ÉLASTIPROOF TRAFIC - Batiweb

EVERFAST ÉLASTIPROOF TRAFIC est un revêtement élastomère auto polymérisable polyuréthane...


LUXORliving BI180 : Détecteur de mouvement intelligent et élégant pour la maison - Batiweb

Détecteur de mouvement mural pour gestion de l'éclairage intérieur. Installé à...

Dossiers partenaires
Testo fait évoluer la thermographie avec ses nouvelles caméras thermiques - Batiweb

Bénéficiant de plus de 60 ans d’expertise dans le domaine de la mesure, Testo est engagé depuis toujours dans l’innovat…


GENIE® lance le E-Drive sur toute sa gamme de ciseaux compacts GS™ - Batiweb

Le système de moteurs électriques asynchrones choisi par Genie permet de réduire considérablement les coûts de maintenan…


BLOCS-PORTES LARGEMENT VITRÉS : des performances techniques et esthétiques qui n'ont vraiment rien à cacher ! - Batiweb

Notre nouvelle gamme de Blocs-Portes Largement Vitrés s’intègre dans tous vos projets en neuf comme en rénovation. Quels…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb