Fermer

Matériaux de construction : la baisse d’activité se confirme à fin avril

Après une année 2021 marquée par la reprise post-pandémie, le début d’année 2022 se gâte pour les matériaux de construction. Si l’activité fléchissait déjà fin mars, elle est désormais en nette chute à fin avril, avec -8,8 % pour les granulats et -7,2 % pour le béton prêt à l’emploi (BPE) par rapport au mois précédent. L’Unicem explique cette tendance par la guerre en Ukraine, la hausse des prix des énergies, et les tensions sur l’appareil productif.
Publié le 16 juin 2022

Partager : 

Matériaux de construction : la baisse d’activité se confirme à fin avril - Batiweb

Il y a un mois, l’Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction (Unicem) constatait les premiers impacts de la guerre en Ukraine sur la production de matériaux de construction, avec un ralentissement de l’activité pour le béton prêt à l’emploi (BPE) et les granulats.

Dans son bilan mensuel, publié ce jeudi, l’Unicem s’inquiète d’un fléchissement qui se confirme à fin avril.

 

Des indicateurs en baisse

 

Selon l’union, la période de reprise post-pandémie a pris fin avec le déclenchement du conflit russo-ukrainien et la flambée du coût des énergies, et l’activité des matériaux de construction semble en avoir pâti avec un « net repli de l’activité ». L’indicateur matériaux indique en effet une baisse de 8,7 % à fin avril, après -2,9 % le mois précédent.

Ainsi, à fin avril, la production de granulats est en chute de 8,8 % par rapport au mois précédent, après la baisse de 2,6 % déjà enregistrée en mars. Même tendance du côté du BPE, qui déplore -7,2 % à fin avril, après -1,9 % en mars.

Bilan : sur les 4 premiers mois de l’année 2022, l’activité est en baisse par rapport à la même période de 2021, avec -1,6 % pour le BPE et -0,9 % pour les granulats.

Comparé à fin avril 2021, les granulats et le BPE enregistrent respectivement -8,5 % et -10,1 %. Un net recul à nuancer, selon l’Unicem, qui souligne que le mois d’avril 2021 avait été particulièrement dynamique.

Les chiffres de la production de granulats et BPE. Source : Unicem 

… et des perspectives peu rassurantes

 

Concernant la conjoncture, l’Unicem reste méfiante pour les mois à venir. Côté bâtiment, elle se réjouit de carnets de commande bien remplis, de la reprise dans le non résidentiel, et du rebond des permis de construire avant l’entrée en vigueur de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Mais elle s’inquiète en revanche des tensions sur l’appareil productif, des difficultés d’approvisionnement, des hausses de coûts, et de la remontée des taux d’intérêt.

Les perspectives ne sont guère plus réjouissantes côté travaux publics, avec -18,3 % de travaux réalisés entre avril 2021 et avril 2022 et une « atonie des prises de commandes », qui « ne suggère pas d’amélioration à court terme », selon l’Unicem.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.