Fermer

L’hygiène sur chantier, un facteur de féminisation du BTP

Ce n’est pas tout de recruter davantage de femmes dans le BTP, encore faut-il proposer les infrastructures adaptées pour les accueillir. Par exemple, la mixité des équipements sanitaires sur chantier laisse encore à désirer. Tel est l'enjeu de la collaboration entre le constructeur NGE et le loueur de sanitaires mobiles WC Loc. Ce dernier propose des roulottes mixtes, incluant WC et vestiaire, experimentés sur un chantier NGE.
Publié le 30 mars 2022

Partager : 

L’hygiène sur chantier, un facteur de féminisation du BTP - Batiweb

On l’a vu à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme le 8 mars dernier : la féminisation dans le BTP progresse. Métreuse, carreleuse, maçonne, couvreuse-zingueuse ou ingénieure : l’ensemble des métiers de la construction se conjuguent au féminin. 

Constat corroboré par de récents chiffres de la fédération française du bâtiment (FFB), selon qui le secteur se féminise lentement mais sûrement, la part passant de 9,9% en 2005 à 12,4 % aujourd’hui. Toujours selon la FFB, 24 % des TPE et PME du BTP ont une femme à leur tête. Parmi les travailleuses du BTP, 45,3 % sont des employées et techniciennes, 20,3 % des cadres et 1,6 % d’ouvrières.

Même si la part de travailleuses de terrain reste faible, Anne-Laure Spagnoli, conductrice travaux chez NGE Génie Civil « espère qu’il y en aura de plus en plus, chez les compagnons, chefs de chantier, chefs d’équipe », confie-t-elle dans une vidéo interne de NGE. 

Mais pour la professionnelle du BTP, ce n’est pas tout d’engager des femmes dans le secteur, encore faut-il s’assurer que des équipements adaptés à ces dernières « soient présents et en place dès l’arrivée du collaborateur, et pas plusieurs semaines après son arrivée. Parce que ça fait partie de l’intégration, et ça fait du bien de se sentir accueillie aussi bien d’un point de vue vestiaire que WC », abonde-t-elle. 

Plus de WC et vestiaires mixtes pour plus d’inclusion

 

D’où l’intérêt pour NGE - qui compte dans ses rangs 20 % de collaboratrices - de tester un système de roulotte mixte, proposée par la société de sanitaires mobiles WC Loc.

Roulotte mixte proposée par WC Loc - Crédit photo : WCLoc / NGE
Roulotte mixte proposée par WC Loc - Crédit photo : WCLoc / NGE

Il s’agit d’une collaboration de longue date, au cœur du groupe de travail « NGE mixité », dont fait partie Anne-Laure Spagnoli. Première problématique identifiée : « (...) il n’y avait pas forcément de roulotte mixte, ou au moins un produit disponible sur le marché pour des chantiers qui duraient deux-trois semaines, pour avoir WC homme et femme dans une même cabine », évoque l’intéressée.

Intérieur de la roulotte mixte proposée par WC Loc - Crédit photo : WCLoc / NGE
Intérieur de la roulotte mixte proposée par WC Loc - Crédit photo : WCLoc / NGE

Certes, l’hygiène est quelques fois abordée dans le BTP, rien que récemment par la prévention contre la légionellose dans les équipements sanitaires. Toutefois, le déploiement d’équipements mixtes laisse encore à désirer. La roulotte mixte de WC Loc tend à pallier ce problème, offrant à la fois deux WC et vestiaires femmes et hommes séparés.

Larges et équipés de prises, ces équipements cherchent à répondre à des besoins de propreté mais aussi de confort. Raccordées à l’électricité et à l’eau, les roulottes mixtes de WC Loc bénéficient d’un chauffage apprécié en hiver. 

 

Virginie Kroun 
Photo de Une : NGE
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.